>>> Ce site utilise des cookies. En poursuivant la navigation, vous acceptez leur utilisation permettant l'accès à toutes les fonctionnalités du site. En savoir plus et paramétrer vos cookies

Bienvenue sur Potager-facile.net ! Nous vous invitons à vous inscrire sur le forum pour partager votre expérience et/ou obtenir des réponses à vos questions.

Le potager facile

 

 

 

 

Accueil   Créer un potager   Forum jardin potager   Librairie   Contact   Liens


 




 

 

 

 

 

 

Ressources

 

 

 

 

 

Le potager en carrés simplifié ou potager surélevé facile

 

 


Généralités



Les potagers en carrés sont dans l'air du temps. Effet de mode ou pas, il faut savoir que ces potagers existent depuis le Moyen Age. Nos aïeux ne s'y sont pas trompés, c'est un moyen très pratique de cultiver des légumes et des herbes aromatiques. Les débutants travaillent avec un seul carré, tandis que les jardiniers confirmés les multiplient.

 

 



Cultiver dans un potager en carrés, c'est adopter une méthode simple de culture, un potager à petite échelle.

On fait pousser des légumes dans des cases de 40 à 60 cm de côté, regroupées dans un carré plus grand d'1m20 de côté maximum. Pourquoi ce maximum, simplement pour que tous les légumes soient accessibles en tendant les bras et tout cela sans devoir enjamber le carré et marcher sur la terre !

On cultive en priorité des légumes qui poussent vite (radis, cresson, salades, haricots verts, mesclun, chou-rave...).

On les récolte jeunes, quand ils sont tendres. On privilégie ainsi la qualité et non pas la production de masse.

La succession des cultures est rapide et les légumes sont choisis pour occuper le sol le plus longtemps possible dans l'année. Autrement dit, dès qu'une case se libère, on replante ou on ressème aussitôt, sans jamais laisser la terre nue.

On sème ou on plante peu à chaque fois, mais de façon très régulière, pour étaler les récoltes.

On peut semer par exemple, un vingtaine de radis tous les 10 jours, trois fois de suite.

 

 

Quel carré ?


Le carré (généralement 100 x 100 ou 120 x 120 cm) peut être tracé à même le sol.

 

On peut aussi installer sur le sol des bacs plus ou moins hauts.

 

On trouve aujourd'hui des bacs pré-montés dans les jardineries.

 

Si vous êtes bricoleurs, vous pouvez facilement fabriquer ces bacs vous-même.

Attention que plus ils sont hauts, plus ils devront être solides pour supporter la pression de la terre que vous y mettrez.

 

Nous vous conseillons de commencer avec un seul carré.

Si vous êtes content du résultat, sachez qu'une famille avec deux enfants a besoin d'un minimum de 4 carrés pour avoir des légumes frais au moins un fois par jour. Vous pourrez multiplier les carrés selon la place disponible dans votre potager.

 

Truc et astuce : la forme carrée n'est pas la seule ! Vous pouvez très bien imaginer un potager en forme de rectangle, triangle, voire carrément rond !

 

 

Avantages et inconvénients de la méthode en carrés


Les avantages

 

- Le potager en carrés s'installe partout : terrasse, balcon, potager, sur un coin de mauvaise terre, sur une ancienne dalle de béton...

- La terre d'un potager en carrés se réchauffe vite. On obtient vite de bons légumes.

- Cinq minutes par jour suffisent à son entretien.

- Finie la corvée de désherbage, finis les traitements, le travail du sol.

- C'est une merveilleuse méthode pour initier les enfants au jardinage ou redonner envie aux personnes plus âgées.

 

Les inconvénients

 

- Les récoltes sont moins importantes que dans un potager classique, en lignes. Mais bon, il ne s'agit pas non plus de nourrir un village entier !

- Vous ne pourrez pas cultiver d'artichauts, de cardons, d'asperges, de topinambours, de potiron, de menthe, de pommes de terre, de rhubarbe. Tous ces légumes sont trop volumineux et occupent longtemps la place réservée. A la limite, réservez un carré pour un de ces légumes.

- Il vous sera difficile de partir plus d'une semaine, sans demander à un voisin ou à un ami de venir arroser... mais c'est un peu la même chose pour tous les potagers.

 

 

Les accessoires et les outils indispensables



Le potager en carrés ne nécessite pas d'outils coûteux ou à moteur. Le terreau est meuble et se travaille avec une simple serfouette à main, ou une griffe. par contre, il vous faut un lot de petits outils à main.

 

- La griffe, pour gratter la terre.

- Le plantoir, pour mettre en terre les plants et bulbes.

- Un sécateur de qualité.

- Une pelle à terreau, pour recharger le carré, après les récoltes.

- Une cisaille à gazon, pour tailler l'herbe à ras le long des bords du carré.

- De la ficelle, un mètre, un marteau et des clous, pour délimiter les emplacements (petits carrés) dans le potager carré.

- Un semoir à main, pour les graines les plus fines.

- Des petits pots biodégradables, pour vos semis délicats.

- Des étiquettes en plastique et un crayon gras.

- Du raphia.

- Un arrosoir.

- Des tuteurs.

- Un rouleau de voile d'hivernage.

- De la toile, pour ombrer les jeunes plants.

- Un carnet de bord, pour consigner les dates de semis, de plantation, les variétés, les fournisseurs, la météo...

 

 On peut aussi ajouter un pulvérisateur à main (traitement par exemple au purin d'ortie), un seau de jardin pour le désherbage, le nettoyage, les récoltes.

 

 

Mise en place du carré



Le choix du cadre

 

Le cadre en bois brut : le bois doit être naturel, non traité, en pin ou en douglas (alias pin d'Oregon). Des planches de 5 cm d'épaisseur conviennent (en dessous, c'est un peu fragile).

Les planches peuvent être assemblées par diverses méthodes d'angles, tasseaux vissés. N'utilisez pas de clous qui rouillent et se déchaussent, mais des vis en inox. Tapissez les parois intérieures du carré d'un voile géotextile agrafé, pour protéger le bois.

 

Le cadre en bois peint : il faudra le peindre vous-même. Prenez de préférence des peintures naturelles. On peut même trouver des peintures satinées ou brillantes à l'huile de soja et aux pigments minéraux, qui conviennent en extérieur.

 

Le cadre en osier (saule), châtaignier ou noisetier tressé décoratif : il évoque les potagers du Moyen Age. On trouve ces modèles, aussi appelés "en plessis", dans le commerce.

Mais au bout de trois an, ils sont fragilisés.

 

Le cadre en toile de bâche est pratique sur un balcon, pour une petite surface. Mais du fait de la faible hauteur de la bâche, la culture est généralement limitée aux espèces à racines superficielles : radis, salades, mesclun, ciboulette.

A noter cependant que certaines marques proposent des contenants de 50 cm de haut.

 

Les règles d'or de l'installation

 

Le carré ne doit pas excéder 1,20 m de large, pour ne pas devoir piétiner la terre.

La hauteur est de 20 cm au minimum. Plus c'est haut, plus cela sera adapté et facile.

Division du grand carré : matérialisez les minis-carrés avec une ficelle tendue de bord à bord et tenue par des clous.

Poser le carré-potager sur la terre nue, pour que l'eau de drainage s'écoule librement.

Le niveau du potager doit être parfaitement horizontal, pour que l'eau apportée sur une case ne ruisselle pas sur les cases voisines, qu'elle ne fasse pas de flaques et que la terre reste bien en place.

 

Un des modèles préconisés (120x120x60) :

 

 

 

 

La rotation des cultures



La rotation des cultures, en agriculture ou en maraîchage, consiste à faire se succéder, sur un même endroit, des végétaux qui appartiennent à des familles botaniques différentes. Dans un potager classique, elle est indispensable. Dans un petit potager en carrés, on peut s'en passer.

 

La rotation assainit la terre

Les parasites survivent d'une année sur l'autre sur leur espèce de prédilection, mais sont freinés dans leur développement s'ils ne retrouvent plus leur plante hôte à la saison suivante. La rotation va permettre "d'assainir" la situation en réduisant les populations parasites.

 

La rotation optimise la nutrition des plantes.

Tous les légumes n'ont pas les mêmes besoins nutritifs : certains sont très gourmands alors que d'autres se satisfont de peu. Certains consomment beaucoup d'azote (ce sont les légumes feuilles), d'autres demandent beaucoup de potasse (légumes racines) ou de phosphore (légumes fruits) ou bien certains oligo-éléments.

Cultiver plusieurs années de suite le même légume au même endroit va appauvrir le sol, spécialement en un élément particulier. La rotation des cultures permet d'atténuer cet appauvrissement.

 

Enfin, tous les légumes n'exploitent pas les mêmes couches du sol : certains ont des systèmes racinaires profonds (carottes), d'autres superficiels (mâche). La rotation permet d'utiliser au mieux toutes les couches du sol.

 

Le tableau des familles

 

Famille Légumes
Alliacées Ail, oignon, poireau, ciboule, ciboulette, échalote
Apiacées Aneth, carotte, cerfeuil, céleri, fenouil, persil
Astéracées Artichauts, salades (laitue, chicorée, batavia, scarole, frisée), tournesol, estragon
Brassicacées Choux, roquette, radis, navet, cresson alénois et de jardin
Chénopodiacées Bette, betterave, épinard
Cucurbitacées Courge, pastèque, pâtisson, potimarron, courgette, concombre, cornichon, melon, potiron...
Fabacées Fève, haricot, lentille, pois, trèfle
Lamiacées Basilic, lavande, menthe, romarin, thym
Poacées Blé, seigle, avoine, citronnelle
Polygonacées Oseille, rhubarbe
Rosacées Fraisier, framboisier, ronce
Solanacées Aubergine, piment, pomme de terre, poivron, tomate
Valérianacées Mâche
Zéacées Maïs

 

 

 

Les légumes à privilégier


De manière générale, il faut donner une préférence pour les légumes et les variétés à cycle assez court et qui sont peu encombrants et peu envahissants. Cependant, certains légumes sont incontournables, même s'ils demandent plusieurs mois de culture avant de produire. C'est le cas de la carotte et de la tomate !

 

- Les légumes racines : carotte, radis roses et les radis d'hivers.

- Les légumes fruits : tomate (la tomate cerise naines est un bon choix pour les petits potagers), courgette, haricot vert, aubergine, poivron.

- Les légumes feuilles : épinard, salades, mâche, mesclun.

- Les aromatiques : cerfeuil, coriandre, basilic, persil.

- Les choux : chou-rave, chou de Chine, brocoli.

 

Les pommes de terre : choisissez une carré rien que pour elles !

En principe les pommes de terre ne se cultivent pas dans un petit potager. En effet, elles occupent de la place et pour longtemps !

Mais pourquoi pas consacrer un carré entier à la culture de la pomme de terre exceptionnelle comme la Ratte, la Corne de Gatte ou encore la Bleue d'Artois ?

 

 

 

Les légumes à éviter


- Les choux : les gros choux pommés et les choux de Bruxelles occupent beaucoup trop de place et poussent trop lentement pour être cultivés en carrés.

- L'artichaut : encombrant et vivace, il occupe trop longtemps le sol.

- L'asperge : c'est une vivace qui occupe le sol en permanence, tout cela pour une semaine réduite à une ou deux semaines !

- Le topinambour : envahissant et haut de 3m, il est exclu des mini-potagers.

- La menthe : Elle est vraiment envahissante. Mieux vaut la cultiver en pot !

- Le potiron, les courges et potimarrons : à cultiver en dehors des carrés.

- Les petits pois : Il faut beaucoup de travail pour une maigre récolte. Ce légume est fait pour le potager classique.

- La pomme de terre : à cultiver aussi en potager classique ou pour une petite récolte, y consacrer un carré complet.

- Le fraisier : Il faut de la place et puis le fraisier est envahissant.

- Le cardon : c'est un légume géant qui n'a pas sa place dans le potager en carrés.

 

 

 

Comment réussir les semis et les repiquages ?



Il faut procéder à la bonne date !

Semés trop tôt, les plants gèlent en extérieur ou s'étiolent sous abri; semés trop tard, ils ne fleurissent qu'en fin de saison. De plus, toutes les graines ne germent pas à la même température : les laitues lèvent à 5°C, les carottes dès 10°C, mais les fèves demandent 20-21°C.

 

Enterrez les graines entre 1 et 4 fois leur épaisseur !

Sachez qu'il est préférable d'enfouir pas assez que trop profondément.

Les graines fines (pétunia, pavot, lobélia, radis à racines rondes) sont déposées en surface, la terre est ensuite tassée et arrosée. Dans une terre argileuse, semez moins profondément que dans une terre sableuse.

 

Comment conserver les graines d'une année à l'autre ?

Stockez les graines à 4 ou 5°C, dans le bas du réfrigérateur. la durée de vie sera multipliée par deux par rapport à une conservation à température ambiante. Vous pouvez aussi les congeler mais il faudra les décongeler lentement sur 24 heures, en les mettant d'abord au réfrigérateur, puis dans une pièce fraîche.

Il faudra ensuite les semer rapidement. Il n'est pas possible de les recongeler.

 

Tableau de semis

 

Légume Durée de vie Température de levée Nbre de jours entre semis et levée des graines Profondeur de semis
Artichaut 7 ans 21-24°C 15-30 jours 3-4mm
Aubergine 5-7 ans 20-32°C 8-14 jours 0,5 à 1 cm
Betterave 4-5 ans 15-26°C 8-10 jours 2 cm
Bette 4-5 ans 5-32°C 7-10 jours 2-3 mm
Brocoli 4-5 ans 21°C 10-12 jours 1 à 2 cm
Carotte Plus de 3 ans 10-30°C 10-20 jours 0,5 à 1 cm
Céleri 6-8 ans 13°C 20-25 jours 0,5 cm
Cerfeuil 6 mois 12-14°C 10-14 jours 1-2 mm
Chicorée 6-8 ans 20°C 4-5 jours 1 cm
Chou pommé 4-5 ans 15-23°C 4-8 jours 2 cm
Concombre 10 ans 15-35°C 6-8 jours 2-3 cm
Courge 10 ans 15-28°C 10-20 jours 1 cm
Courgette 3 ans 15-28°C 5-10 jours 2 cm
Cresson alénois 3-4 ans 18-20°C 2-4 jours En surface
Epinard 4-5 ans 13-30°C 3-13 jours 2 cm
Fève 5 ans 21°C 10-14 jours 3-4 cm
Haricot 3-4 ans 16-30°C 6-8 jours 3 cm
Laitue 3 ans 5-28°C 7-10 jours 0,5 - 1 cm
Mâche 5 ans 5-10°C 8-10 jours 1 cm
Maïs 2 ans 21°C 7-8 jours 3-4 cm
Melon 5 ans 15-28°C 7-8 jours 1-2 cm
Navet 4-5 ans 15-23°C 4-6 jours 0,5 - 1 cm
Oignon 2 ans 15-26°C 9-12 jours 1 à 2 cm
Oseille 2 ans 15-28°C 5-8 jours 1 cm
Persil 2 ans 15-29°C 28-35 jours 0,5 - 1 cm
Poireau 3 ans 15-18°C 10-15 jours 0,5 - 1cm
Pois 3 ans 13-30°C 18-22 jours 3-4 cm
Poivron, piment 3 ans 17-29°C 10-16 jours 0,5 - 1 cm
Radis 4-5 ans 17-29°C 3-5 jours 0,5 - 1 cm
Tomate 5 ans 15-35°C 7-9 jours 0,5 - 1 cm

 

 

 

Choisir les bons engrais


Des engrais bio de préférence !

Si vous cultivez intensément, la terre a besoin d'être enrichie.

 

Du sang séché, de la poudre d'os, des fientes de volailles déshydratées, de la farine de poissons ne sont bio que si les animaux d'élevage le sont ! La différence est la même pour les tourteaux de ricin et les algues.

 

Ne pas dépassez les doses !

Un excès d'engrais est aussi néfaste qu'un manque d'engrais.

Sachez que moins est toujours préférable à trop !

 

Apportez les engrais à action rapide au printemps. Pour ceux à action lente, il sera plus efficace de faire des apports par petites doses sur le long terme (en automne).

Humidifiez la terre et griffez-la sur quelques centimètres avant d'incorporer l'engrais.

 

 

 

Comment bien entretenir le potager ?


- Prévoyez un arrosage dès que le terreau est sec sur les 2 cm supérieurs.

- Inspectez régulièrement le dessus et le dessous des feuilles pour supprimer les parasites dès leur apparition (c'est surtout utile pour les choux).

- Coupez les feuilles abîmées, ce qui permet de faire aussi un peu de place en été, quand le potager est touffu et dense.

- En été, vous pouvez passer chaque jour pour récolter.

- En hiver, si vous n'utilisez plus le potager, nettoyez celui-ci et posez une épaisse couche de paille par-dessus, pour éviter le lessivage de la terre sous l'effet des pluies répétées. Vous pourriez le bâcher mais les micro-organismes présents dans la terre vont dépérire. Pensez-y !

Mieux vaut conserver sa terre vivante comme dans un potager classique. C'est meilleur pour les récoltes à venir.

 

 

 

Calendrier des travaux du potager en carrés


Mars

 

Profitez de ce mois pour acheter des graines en jardinerie.

Désherbez et tondez autour des planches pour faire place nette et éviter que les limaces y trouvent refuge.

Récupérez le compost mûr dans la moitié inférieure de votre tas. Tamisez-le et répandez-le en couche fine sur l'ensemble du carré.

Prenez des notes sur les variétés, dates de semis, fournisseurs, observations diverses. Tout cela sera utile l'année suivante pour améliorer le résultat.

 

En mars, le gel est fréquent. Prévoyez un voile d'hivernage, plié en 2 ou 4 épaisseurs, afin de protéger les semis la nuit.

Semez des radis, plantez des laitues, semez des navets et des épinards.

 

Avril

 

N'oubliez pas d'arroser !

Vous pouvez commencer à semer les tomates au chaud dans la maison ou la véranda ou encore la serre.

Une fois que les plants ont 2 feuilles, donnez-leur un maximum de lumière.

Faites un tour dans les jardineries. Vous pourrez y trouver les légumes intéressants en mottes ou godets.

Désherbez les bords du potager car c'est au ras des planches que se réfugient les limaces et escargots !

Si ce n'est pas fait, pensez à mettre un récupérateur d'eau de pluie. Il sera très utile au jardin.

Semez le mesclun à l'emplacement de vos radis, semez des haricots verts nains vers la mi-avril. Entretenez et récoltez les navets de printemps.

Cueillez les épinards. Vous pouvez récolter les feuilles les plus grosses pour aérer le feuillage tout en préservant le coeur pour que les feuilles restantes puissent continuer à pousser.

 

Mai

 

Si vous ne l'avez pas fait en avril, il est encore temps début mai de semer au chaud les tomates, poivrons et piments. Surveillez les jeunes pousses car les limaces sont voraces ! S'il le faut, utilisez du Ferramol, non toxique pour la petite faune (oiseaux, hérissons...).

Plantez des fleurs à l'extérieur du carré comme les soucis par exemple.

Il est important à cette période d'augmenter la fréquence des arrosages.

Ne laissez pas les mauvaises herbes envahir votre potager, même dans un petit carré.

Plantez une variété de tomate. Choisissez par exemple une tomate cerise 'Sweet 100" qui produira beaucoup et en continu.

Entretenez vos haricots. Tuteurez-les avec des branches. Dès qu'ils mesurent de 10 à 12 cm de hauteur, ramenez de la terre sur les tiges (action de butter) pour les empêcher de verser.

Profitez de ce mois pour planter des laitues à couper. Attention que les plantes repiqués ont du mal à reprendre quand il fait chaud. Plantez un poivron et semez quelques radis au pied.

 

Juin

 

S'il fait chaud, arrosez matin et soir. Continuez à pailler.

Semez des betteraves à 1 cm de profondeur. Les graines germent en une semaine.

Entretenez les tomates et plantez des tagètes. Installez 3 pieds de tagètes dans le carré des tomates afin de lutter contre les nématodes. Tuteurez et arrosez les tomates.

Récoltez les haricots et plantez du basilic. Entretenez vos laitues à couper. Attention, ni trop, ni trop peu d'arrosages !

Entretenez le poivron, récoltez les radis et planez du persil.

 

Juillet

 

S'il fait chaud la journée, prenez soin de votre potager en arrosant le soir.

Le cerfeuil peut être semé à l'ombre des plantes plus hautes.

Tuteurez les poivrons et les tomates. C'est important, sinon ils vont crouler sous le poids des fruits.

Surveillez les attaques de mildiou et d'oïdium sur les feuilles de la tomate et du poivron.

Pincez régulièrement le basilic pour l'empêcher de monter à fleurs.

Conservez toujours les abords du carré bien propres pour ne pas laisser un refuge aux limaces.

Entretenez la tomate en arrosant, tuteurant et coupant les gourmands. Supprimez les premières fleurs fanées des tagètes.

Arrachez les haricots et plantez du basilic. Plantez aussi des betteraves.

Entretenez les poivrons. Laissez grossir les fruits, arrosez et soutenez les branches qui plient sous le poids des fruits.

 

Août

 

C'est le moment de semer du chou chinois que vous planterez en septembre.

Cueillez régulièrement le romarin et gardez une forme "buisson".

Renforcez si nécessaire les tuteurs des tomates.

Si vous partez en vacances, arrosez et paillez par exemple avec des feuilles de carton détrempées.

Cela permet au potager de tenir 4 jours sans arrosage. Si vous partez plus longtemps, il est impératif de demander une aide au voisin par exemple pour arroser tous les 2 jours.

Continuez à prendre soin des tomates. Commencez les premières récoltes.

Plantez les choux chinois et entretenez les betteraves.

Récoltez les premiers poivrons.

 

Septembre

 

C'est le moment de semer les laitues d'hiver, la roquette aussi.

Faites du terreau de feuilles qui vous sera utile au printemps prochain.

Déterrez le basilic et mettez le en pot. Il faudra le rentrer dès que les températures descendent en dessous de 10°C.

Soignez les tagètes en supprimant les fleurs fanées et en les arrosant correctement. Vous pouvez récolter les graines des fleurs sèches afin de les semer l'année suivante.

Profitez de la pleine production des pieds de tomates. Arrosez toujours copieusement.

Commencez à récolter les betteraves et profitez pleinement de la production de poivrons.

 

Octobre

 

Il est temps d'acheter, si vous n'en avez pas, du voile d'hivernage pour protéger vos carrés.

Procédez aux semis d'automne (radis, épinards, mâche...).

En début de mois, vous pouvez encore semer de la laitue d'hiver.

Finissez de récolter les betteraves et semez des épinards d'hiver.

Rempotez le poivron et rentrez-le.

 

Novembre

 

Continuez à arroser. En principe un arrosoir par carré et par semaine suffit.

Si vous ne cultivez plus rien en hiver, ne laissez pas la terre nue. Mettez-y du compost et paillez avec des feuilles mortes, de la paille.

C'est le moment de faire vos commandes de graines.

Entretenez le carré de mâche et mettez un voile d'hivernage si nécessaire.

Semez des fèves et protégez également si nécessaire.

Protégez vos épinards d'hiver et vos salades.

 

Décembre

 

Vous pouvez, en prévention des maladies, pulvériser du purin d'orties sur le sol au pied des fèves.

Abritez les laitues d'hiver. Profitez de cette période pour trier vos graines.

Récoltez la mâche et cueillez les épinards petit à petit.

Protégez et cueillez les salades.

 

Voilà, ainsi se terminent les travaux au potager. Reposez-vous pleinement durant les mois de janvier et février.

 

 

 

 

 

 

 

Accueil   Créer un potager   Forum jardin potager   Librairie   Contact   Liens

 

© 2013-2017 Creawy en collaboration avec Jardinature.net  |  Site internet gratuit